lundi 11 avril 2011

Lagrimas, le clip de Liz Porras Bernal sur son frère "Faux Positif"

Soacha, Octobre 2009. Liz, à coté de sa petite nièce Aïcha, a créé le groupe de rap Enigma Urbano avec son compagnon Helder Montaña
pour dénoncer la politique massive d'exécutions extra-judiciaires pratiquée par l'armée et dont son frère a été l'une des victimes.
Photo : D. Fellous/Libre arbitre
 
La chanson s'appelle Lagrimas, Larmes, et Liz l'a écrite en mémoire de son frère, Fair Leonardo, handicapé mental enlevé et assassiné par l'armée colombienne en 2008, puis présenté comme un guérilléro tué au combat, une pratique connue sous le nom de "Faux positifs", dont nous déjà parlé ici

Le clip , réalisé par David Muñoz a été présenté le 7 avril à la cinémathèque de Bogotá.



Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le pdf d'un article de Grazia, paru en novembre 2009 et qui traite du cas de Fair Leonardo, ainsi que d'autres victimes d'exécutions extra-judiciaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire